Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIOMANTIQUE
BIOMANTIQUE
Menu
Prévention grippe : Faire son stick inhalateur de poche

Prévention grippe : Faire son stick inhalateur de poche



Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un diffuseur nébulisateur d'huiles essentielles chez soi !
Et quand bien même impossible de l'emmener à l'extérieur ! D'où l'idée d'avoir toujours avec soi un stick inhalateur de poche en complément...

Mon stick inhalateur :

 - un tube de récupération d'un inhalateur pouvant s'ouvrir ou un tube de baume à lèvre (ce que j'ai pris)
 - une compresse de gaze
 - huiles essentielles


Méthode :

Imbiber d'huiles essentielles une compresse de gaze et l'introduire dans le stick ! A respirer dans les lieux publics et en cas de début de symptômes.


Les huiles essentielles choisies :

  • HE Ravintsare :

 - antivirale et microbicide exceptionnelle
 -  immunostimulante
 - stimulante de l'appareil cardiorespiratoire
 - anticatarrhale, expectorante, dégage les voies respiratoires

Indiquée pour la grippe, bronchites, rhinopharyngites, refroidissements...

Cette huile extrêmement douce est dénuée de toute toxicité (aux doses physiologiques).

 

  • HE niaouli :

 - anti bactérienne
 - antivirale puissante
 - anticatarrhale, expectorante
 - anti inflammatoire
 - stimulante immunitaire

Indiquée pour les otites, sinusites, bronchites, grippes, rhinopharyngites, rhumes, refroidissements, toux...

Prudence chez la femme enceinte et les enfants de moins de 7 ans, déconseillée dans les trois premiers mois de la grossesse. Irritation cutanée possible à l'état pur.

 

  • HE eucalyptus radiata :

 - antiviral, immunomodulant
 - antibactérien
 - expectorant, anticatarrhal, mucolytique
 - décongestionnant nasal et respiratoire puissante
 - énergisante
 - positivante

Indiqué pour les infections respiratoires, bronchites, rhino pharyngites, sinusites, toux grasses, otites, maladies virales, grippes, pertes d'énergie, fatigues chroniques, déficience immunitaire...

Déconseillé dans les trois premiers mois de la grossesse.
Aucun risque toxique aux doses thérapeutiques. A doses supérieures : troubles gastriques, baisse de la tension artérielle et de la température corporelle. A forte dose : neurotoxique et épileptogène.


Les huiles essentielles peuvent être dangereuses pour les femmes enceintes, les jeunes enfants et les animaux, prenez conseil auprès d'un médecin.