Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
BIOMANTIQUE

BIOMANTIQUE

Menu
Passer à la coloration végétale (1ère partie)

Passer à la coloration végétale (1ère partie)


HENNE
Difficile pour certaines d'entre vous d'abandonner les teintures capillaires synthétiques pour camoufler les cheveux blancs !
J'ai fait le test d'essayer de cacher mes cheveux blancs avec des couleurs végétales...


Les risques des teintures capillaires synthétiques

En Europe, plus de 60% des femmes et 5 à 10% des hommes teignent leurs cheveux, la moyenne étant de 6 à 8 colorations par an. Un geste considéré comme anodin, et pourtant… Se colorer les cheveux pourrait nuire à notre santé. Un fait mis en avant en 2001 par le Comité scientifique des produits de consommation de l’UE (CSPC) qui, dans un avis, indiquait que certaines teintures capillaires permanentes présentaient des risques potentiels pour la santé. Dans un second avis daté du 17 décembre 2002, le même comité avait déclaré que des indices épidémiologiques démontraient que l’utilisation régulière et à long terme de teintures capillaires par les femmes pouvait être liée à l’apparition du cancer de la vessie et du sein.


23 teintures capillaires viennent d’être épinglées dans un rapport du CSPC (Comité scientifique des produits de consommation) de l’Union Européenne. En cause, le paraphénylènediamine, ou PPD.

 

Le paraphénylènediamine, ou PPD, cette substance déjà interdite dans tous les produits cosmétiques, était jusqu’à présent tolérée pour les colorations capillaires à hauteur de 6% avec l’obligation d’informer les consommateurs des risques d’utilisation du produit, notamment sur les cils et les sourcils. 

 

Le PPD, extrêmement sensibilisant, peut provoquer des réactions allergiques très importantes qui risquent de s’aggraver dès que la peau entre en contact avec cet ingrédient, même en très faible quantité. Or cette substance se retrouve partout dans le caoutchouc, les textiles, les plastiques ou encore le cirage.

 

Selon le Dr. Epstein, "Il y a des teintures intensivement employées pour teindre les cheveux en noir ou châtain foncé qui sont incriminées dans plusieurs cancers dont le lymphokine et le myélome multiple."

 

  Au delà du problème du PPD, le principe même de la coloration synthétique suppose un traitement agressif pour les cheveux. Il s’agit, par une réaction chimique, de relâcher la fibre capillaire et modifier l’équilibre naturel du cheveux pour « réinjecter » ensuite la couleur artificielle choisie.   Ce traitement de choc à quelques millimètres de notre cerveau n’a rien de réjouissant ! « En fait, on provoque une véritable réaction chimique sur la tête, avec des molécules qui réagissent très fortement » explique Vincent Bourgeteau, ingénieur en cosmétologie.  « Les colorants utilisés pour la teinture du cheveu sont des produits très agressifs » confirme Maurice Rabache, toxicologue responsable des formations toxicologie au CNAM. Ainsi, chacun peut légitimement s’interroger sur l’intérêt de mettre les gants recommandés pour l’application d’une coloration avant de s’en badigeonner copieusement le crâne.


Pour protéger votre santé tout en continuant à colorer votre chevelure, veillez à bien examiner la liste des composants, tous types confondus (colorations permanentes, ton sur ton, éphémères), même ceux qui ne se présentent pas comme étant chimiques (colorations sans ammoniaque entre autres...). A l'avenir, les fabricants de colorants capillaires devront rapidement se mettre aux normes pour bientôt vous proposer des formules 100 % inoffensives.


Danger :

  • Résorcinol : utilisé dans les trois quarts des colorations chimiques, il est allergène. Il peut pénétrer dans la peau, endommager les reins et le foie. Les tests cliniques ont démontré qu’il modifie les globules sanguins et les chromosomes.
  • Ammonium Lauryl Sulfate : tensioactif.
  • P-phénylènediamine (PPD) : très allergisant, suspecté de cancérogénicité.
  • le p-aminophénol : mutagène de classe 3 (possibilité d’effets irréversibles).
  • le o-aminophénol : mutagène de classe 3 (possibilité d’effets irréversibles).
  • la m-phénylène diamine : mutagène de classe 3 (possibilité d’effets irréversibles). Elle endommage l’embryon chez le rat et a un effet mutagène sur les bactéries.
  • Butoxyéthanol (un éther de glycol) : effet génotoxique avéré, activité cancérigène.
  • PEG (polyéthylène glycol) : employés comme émulsifiants, solvants ou pour donner une brillance nacrée. 

Sont obtenus à partir de gaz toxiques. 

  • Toluène-2,5-diamine : très allergisant.
  • Toluène-2,5-diamine sulfate : très allergisant.

Il faut faire attention aux colorations classiques que l'on trouve en grande surface ou chez n'importe quel coiffeur. Elles se composent d'un pigment végétal ou minéral et d'un oxydant, qu'il faut mélanger ensemble pour obtenir la teinture. Ce mélange est dangereux pour la santé. On découvre d'année en année les effets néfastes de ces colorations. Vingt-deux composants traditionnellement présents dans les colorations industrielles ont été interdits car on a découvert qu’ils étaient dangereux pour la santé. Aussi, quand on achète une coloration avec deux paquets à mélanger, on peut être sûr que c'est chimique et potentiellement dangereux pour la santé.


 La coloration végétale

 

La coloration végétale, elle, utilise des poudres - de bois, de racines, de fleurs ou d'écorces - diluées avec de l'eau, et c'est tout. Ni fixateur, ni conservateur n’entrent en ligne de compte. La coloration végétale est inoffensive, on est assurée de n'avoir aucun rajout de produit chimique.

 

Pour les cheveux déjà colorés chimiquement (ce n'est pas mon cas), un processus de détoxination est nécessaire.

Il faut faire des soins à l'argile répétés pendant 2 mois pour qu'ensuite la coloration végétale prenne bien !

Une autre solution consiste à utiliser du henné qualité art corporel destiné à la peau, qui prend très bien sur les cheveux coloré chimiquement, il est certes un peu cher mais de qualité bien supérieure !

 

Voir lien : http://www.hennaforhair.com

 

A suivre mes expériences avec la coloration végétale, avec photos avant / après  à chaque étape !

 

 


  Voir aussi :

henné + indigo à J+4poudre